La vitamine K est vitale pour la coagulation sanguine. Elle sert essentiellement d’anti-hémorragie et de préservation du tissu osseux. Cette vitamine est partiellement synthétisée par le corps humain, contrairement aux autres vitamines qui requièrent d’autres apports pour être assimilées. Cependant, certains aliments peuvent également en contenir.

Notion sur la vitamine K

La Vitamine K est liposoluble. Ce qui signifie qu’elle est soluble dans les graisses et que l’organisme peut le préserver. Son nom provient principalement de son rôle qui est la coagulation sanguine ou Koagulation en anglais.

En premier, la vitamine K est reconnue pour le rôle crucial qu’elle joue sur la coagulation sanguine. En effet, elle assure la synthèse de prothrombine et des autres protéines responsables de l’activation des différents facteurs de coagulation. De ce fait, elle contre les risques d’hémorragie et assure le bon état du réseau sanguin.

Par ailleurs, elle contribue grandement à fixer le calcium. Elle favorise à garder la santé ainsi que la solidité des os. Entre autres, elle supporte le rôle de l’ostéocalcine, une protéine importante pour calcifier le tissu osseux. Si notre corps manque de vitamine K, cela peut conduire à une très faible densité osseuse. Ainsi, elle prévient les problèmes relatifs à la déminéralisation des os comme l’ostéoporose.

Les apports nutritionnels nécessaires en Vitamine K dépendent de l’âge des enfants. Notamment, les recommandations se présentent comme suit :

  • Bébé : 10 µg par jour
  • Enfant 1 à 3 ans : 15 µg par jour
  • Enfant 4 à 9 ans : 25 µg par jour
  • Enfant 10 à 12 ans : 30 µg par jour
  • Adolescent et jeune femme : 35 µg par jour
  • Adulte : 45 µg par jour
  • Femme enceinte ou allaitant : 55 µg par jour
  • Senior : 70 µg par jour.

Les aliments riches en Vitamine K

Tout d’abord, il serait mieux de rappeler qu’il existe deux formes alimentaires de vitamine K : la vitamine K1 et la vitamine K2. La vitamine K1 est retrouvée essentiellement dans les aliments de source végétale. La vitamine K2 provient, quant à elle, de la synthétisation de notre propre organisme et des aliments qui ont été fermentés.

Les principaux aliments riches en Vitamine K sont : les légumes comme les épinards, l’asperge, le chou rouge, le brocoli, le haricot vert, la laitue, les condiments comme le basilic, le thym, le persil, les huiles comme l’huile de soja ou bien de colza, les aliments fermentés comme le miso, le natto, la choucroute, les viandes comme le foie, les fruits comme le kiwi et les pruneaux.

Ainsi, pour assimiler plus de Vitamine K, au petit-déjeuner, des boissons fermentées avec des kiwis en tranche, ou bien des toasts beurrés et des œufs au plat ou encore des toast d’avocat peuvent être prises. À midi, ce serait intéressant de prendre de l’omelette, des salades d’endives, de pruneaux et un assaisonnement d’huile de colza. Au dîner, une soupe miso et du saumon ou bien une quiche d’épinards et des fruits frais ou encore un bol de riz avec du natto et des pruneaux seraient appropriés.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *